Foire aux questions

Voici les questions les plus souvent posées par les personnes qui doivent obtenir leur attestation pour leur emploi. Si vous avez une question à laquelle aucune réponse n’est offerte ci-dessous, n’hésitez pas à communiquer avec notre coordonnateur de la formation au 613 741 1128.

Comment puis-je m’inscrire aux cours?

Que puis-je faire si j’ai l’impression qu’on me demande d'effectuer du travail non sécuritaire?

Quels sont les clients pour lesquels Labor Tek Safety Training a donné de la formation?

Quelle est la durée des cours?

Les instructeurs de Labor Tek Safety se déplaceront-ils à nos bureaux pour donner de la formation?

Comment puis-je savoir si les cours que je suis répondent aux exigences de mon industrie?

Comment puis-je savoir si ce que j'apprendrai m'aidera dans mon domaine d'emploi?

Si je ne suis pas certain des cours que je dois suivre en fonction de mon industrie, avec qui puis-je communiquer pour le savoir?

Vos instructeurs peuvent-ils se déplacer à l'extérieur de l'Ontario pour donner un cours à la demande d’un employeur?

Labor Tek Safety Training offre­t­elle des cours en ligne?

Une fois que j'ai suivi un cours de SIMDUT, dois-je en suivre un autre chaque année?

Les casques de protection ont-ils une date de péremption?

À quel moment ai-je besoin d'un représentant en matière de santé et de sécurité ou d’un comité de santé et de sécurité?

À quel moment ai-je besoin d'avoir un superviseur sur place avec moi?

Qu'est-ce qui rend une personne compétente?

Ai-je besoin de formation pour cela?

Lorsque je dois aider quelqu'un dans une situation d'urgence, que dois-je savoir?

 

Comment puis-je m’inscrire aux cours?

Vous pouvez vous inscrire:

  • par téléphone au 613 741 1128.

Haut


Que puis-je faire si j’ai l’impression qu’on me demande d'effectuer du travail non sécuritaire?

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire, mais la première chose que vous devriez faire est de vous reporter à la Loi sur la santé et la sécurité au travail et aux règlements de votre domaine d’emploi.

Haut


Quels sont les clients pour lesquels Labor Tek Safety Training a donné de la formation?

Labor Tek Safety Training a dispensé de la formation sur la sécurité à des entreprises privées ainsi qu’à plusieurs ministères du gouvernement, y compris Travaux publics, la GRC et le ministère du Travail, pour n’en nommer que quelques-uns, formant plus de 50 000 personnes au cours de ses 10 ans d’existence dans l’industrie.

Haut


Quelle est la durée des cours?

La durée de nos cours varie, mais s’étend de 1 h 30 à deux journées complètes.

Haut


Les instructeurs de Labor Tek Safety se déplaceront-ils à nos bureaux pour donner de la formation?

Oui. Nous offrons de la formation sur place ainsi qu’à l’extérieur.

Haut


Comment puis-je savoir si les cours que je suis répondent aux exigences de mon industrie?

Labor Tek Safety a toujours suivi et suivra toujours les lignes directrices appropriées de la CSA ainsi que la législation provinciale et fédérale qui s’applique à chaque cours.

Haut


Comment puis-je savoir si ce que j'apprendrai m'aidera dans mon domaine d'emploi?

Tous les cours de Labor Tek sont tenus à jour en fonction de la législation correspondante. Nous respectons les Lois-en-ligne et réaménageons nos cours en fonction de l’adoption imminente d’une nouvelle législation pour nous assurer que le contenu de nos cours répond aux défis actuels auxquels font face les travailleurs.

Haut


Si je ne suis pas certain des cours que je dois suivre en fonction de mon industrie, avec qui puis-je communiquer pour le savoir?

Vous pouvez toujours consulter les Lois-en-ligne, le SEFPO ou communiquer avec nous pour parler à l’un de nos instructeurs hautement qualifiés.

Haut


Vos instructeurs peuvent-ils se déplacer à l'extérieur de l'Ontario pour donner un cours à la demande d’un employeur?

Oui, Labor Tek Safety Training s’est déjà déplacée à l’extérieur de la province pour livrer des cours. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour plus de détails.

Haut


Labor Tek Safety Training offre­t­elle des cours en ligne?

Labor Tek Safety est fière d’offrir maintenant trois cours en ligne et compte en offrir davantage à l’avenir. Le menu déroulant comporte un lien vers nos cours en ligne. Vous n’avez qu’à vous y inscrire.

Haut


Une fois que j'ai suivi un cours de SIMDUT, dois-je en suivre un autre chaque année?

La législation actuelle ne vous y oblige pas. Par contre, certaines entreprises ont élaboré des politiques selon lesquelles les cours de perfectionnement sont obligatoires. Si vous travaillez pour l’une de ces entreprises, vous devrez respecter leurs politiques.

Haut


Les casques de protection ont-ils une date de préemption?

Les casques de protection n’ont pas de date de péremption. Cependant, selon le fabricant, ils peuvent comporter une durée de vie recommandée ainsi qu’une date de fabrication. La CSA recommande également que TOUS les casques de protection soient accompagnés d’une notice de renseignements. Prenez soin de lire ces renseignements lorsque vous recevez un nouveau casque de protection.

Haut


À quel moment ai­je besoin d'un représentant en matière de santé et de sécurité ou d’un comité de santé et de sécurité?

Lorsqu’un milieu de travail compte plus de cinq personnes, les travailleurs doivent alors choisir une personne pour assumer les tâches de santé et de sécurité. Un comité de santé et de sécurité doit, pour sa part, être mis sur pied lorsqu’un milieu de travail compte plus de 20 employés sur une base régulière. Pour de plus amples renseignements, reportez-vous à la Loi sur la santé et la sécurité au travail et aux règlements associés à votre industrie. Notre division de consultation en matière de sécurité peut vous aider à mettre sur pied votre comité de santé et de sécurité ainsi qu’à trouver les membres qui y siégeront. Il s’agit de l’un des services de consultation en matière de sécurité que nous offrons.

Haut


À quel moment ai­je besoin d'avoir un superviseur sur place avec moi?

En vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail et aux règlements qui sont associés pour l’ensemble des industries, l’article 25.2a) stipule que l’employeur doit fournir aux travailleurs les renseignements, les directives et la surveillance nécessaires à la protection de sa santé et de sa sécurité. L’article 25.2c) stipule également que, lorsqu’il comble un poste de superviseur, [l’employeur] nomme une personne compétente.

Haut


Qu'est-ce qui rend une personne compétente?

Un travailleur compétent par rapport à un travail précis est un travailleur qui :
1. possède les connaissances, la formation et l’expérience nécessaires pour accomplir le travail;
2. connaît la Loi sur la santé et la sécurité au travail ainsi que les clauses des règlements qui s’appliquent au travail;
3. a une connaissance de tous les dangers potentiels ou réels en matière de santé et de sécurité au travail.

Haut


Ai-je besoin de formation pour cela?

Une formation sur la sécurité pourrait être requise pour plusieurs sujets se rapportant à votre lieu de travail. Si vous n’êtes pas certain des sujets sur lesquels vous devez suivre une formation, consultez le PSTSP (livre vert) de votre industrie, parlez à votre superviseur ou communiquez avec Labor Tek Safety Training pour connaître les exigences établies par la Loi en matière de formation.

Haut


Lorsque je dois aider quelqu'un dans une situation d'urgence, que dois-je savoir?

Nous vous suggérons de suivre les principes du bon Samaritain préconisés par l’Ambulance Saint-Jean dans sa formation en premiers soins (Premiers sur les lieux – Guide de référence des étudiants – Première édition 2006 – pages 1 et 2), qui sont :

Vous êtes un bon Samaritain si vous aidez une personne lorsque vous n’avez aucune obligation légale de le faire. Le bon Samaritain offre son aide gratuitement et en toute bonne foi (c'est­à­dire qu’il agit pour le bien de la personne et non pour une autre raison). Quand vous portez secours à une personne qui se trouve dans une situation d’urgence, vous devez appliquer les principes suivants :

Consentement – s’identifier comme secouriste et obtenir la permission d’aider la personne blessée ou malade avant de la toucher. Raison et prudence – agir de façon raisonnable et prudente, selon son degré de compétence. Négligence – ne pas faire preuve de négligence et veiller à poser des actions qui sont dans le meilleur intérêt de la personne. Abandon – ne pas abandonner la personne. Restez avec elle jusqu’à ce que l’équipe de secours arrive, qu’un autre secouriste vous remplace ou qu’elle ne veule plus de votre aide. Lorsqu’elle ne veut plus de votre aide, c’est habituellement parce que le problème ne constitue plus une urgence et que plus de soins ne sont pas nécessaires.

Veuillez noter que les propos qui précèdent ne constituent aucunement des conseils juridiques de la part d’Ambulance Saint-Jean. Ces renseignements ne sont pas destinés à remplacer les conseils d’un avocat. Pour plus de renseignements, veuillez vous reporter à la Loi de 2001 sur le bon Samaritain énoncée sur le site Web des Lois-en-ligne.

Top


La sécurité ne dors jamais